« Ship before it is ready ! »

Je me rappelle souvent cette phrase de Seth Godin, « Ship before it is ready ». Envoie le produit même si ce n’est pas parfait, c’est la rapidité et la capacité à vite s’adapter aux feedbacks des clients qui va faire la différence…

Plutôt que d’attendre que le produit soit parfait et de le retravailler…ce sont les clients qui vont déterminer la réussite et qui vont nous donner des retours.

Mais c’est pas toujours facile dans une entreprise, start-up ou non, car c’est aussi une question d’image…accepter de ne pas être parfait c’est accepter d’être vu comme une entreprise qui ne lance pas ou ne vérifie pas ses produits, qui n’est pas rigoureuse.

Je trouve que gérer cette ambigüité est parfois difficile à traverser…je fais des erreurs de jugement, je fais des fautes dans des articles, j’écris un statut sur une page Facebook qui n’est pas parfait…Et alors ?

Ne pas vouloir être parfait, c’est aussi être humain, et les clients savent qu’ils travaillent avec des êtres humains. L’erreur est de ne pas apprendre de ses erreurs et répéter plusieurs fois la même bêtise…car une entreprise qui n’apprend pas est une entreprise en phase terminale pour moi, une entreprise qui ne repose que sur le passé sans se questionner.

Et la tension est permanente, gérer la tension entre « ca doit être parfait » et « il faut lancer le produit, lancer les idées et prendre du feedback… »

Evidemment comme vous l’avez compris, je tends plus vers l’option du « lancer avant que cela ne soit pas parfait… » car c’est comme ça que l’on apprend dans une environnement changeant et innovant.

Mais on a besoin aussi de formaliser, de transformer en processus une entreprise.

L’environnement changeant nous impose de nous adapter sans cesse, et ce slogan de « ship before it is ready » deviendra la norme!

PS: j’ai mis la photo de Guillaume et Arthur, les 2 stagiaires qui bossent avec nous et ont présenté une partie de la conférence que nous organisions devant 200 personnes. Et en ouverture, j’ai dit: “c’est leur 1ère fois sur scène devant vous..”. Les gens sont indulgents quand on leur explique, quand on est humain.

Trackback

3 comments untill now

  1. Dans la même veine, tu as le fondateur de LinkedIn : Reid Hoffman, qui a dit que si on ne lançait pas un produit dont on avait honte, alors c’est que nous l’avions lancé trop tard !
    A méditer :)

  2. Laurent Brouat @ 2012-10-30 10:20

    Merci JN….j’essaie d’avoir honte tous les jours! :)

  3. Anne Healy @ 2012-11-08 16:19

    hé hé…Et moi ça me fait penser à cette phrase de l’Abbé Pierre “Il ne faut pas attendre d’être parfait pour commencer quelquechose de bien”.

Add your comment now